RH Tech : Les chiffres prometteurs de la French Touch

En quelques années, le nombre de startups de la galaxie RH a explosé, à tel point que les différentes catégories qui composent la “RH tech” ne cessent d’être modifiées et élargies. Si le média RMS News dénombrait 600 startups présentes dans ce domaine en 2018 dans son annuaire complet des startups HRTech, Le Hub BPI France comptabilise quant à lui pas moins de 200 startups françaises dans son mapping ! Il semblerait donc que l’hexagone ait trouvé un secteur très porteur et les jeunes pousses l’ont bien compris, en témoignent les levées de fonds recensées dès le début d’année.

Talentsoft

Le logiciel de ressources humaines Talentsoft vient de lever 45 millions d’euros : la scaleup a l’ambition de devenir la première plateforme tech RH en Europe et d’être encore plus présente à l’international (la solution est déjà utilisée dans 130 pays et disponible en 27 langues!). Elle compte également développer son offre de gestion de données RH “Talentsoft Hub”. Cette levée de fonds est loin d’être la première... au total, Talentsoft a levé plus de 96 millions d’euros depuis sa création. Avec un chiffre d’affaires actuel de 65 millions d’euros et une croissance organique de 30%, l’entreprise pourrait atteindre les 100 millions de revenus avant 2020...

Staffman

Staffman a levé 600 000 euros avec l’entrée à son capital d’HelloWork ! Il s'agit d'une plateforme collaborative qui facilite la mutualisation de compétences entre entreprises du numérique et le recrutement d’ingénieurs indépendants. Cette levée va permettre à la startup toulousaine d’engager de nouvelles étapes de développement. Déjà bien établie sur le bassin d’emplois toulousain, à présent Staffman compte bien conquérir les autres métropoles françaises...et nous fait part d’une volonté de développement à l’international. Affaire à suivre ! Pour l’instant, Staffman représente : - 10 000 ingénieurs référencés ; - ...dont 1000 à 2000 qui affichent des disponibilités immédiates ; - et 500 ESN utilisatrices.

Supermood

(Mise à jour 19/02/2019) La startup française lancée en 2015 par Kevin Bourgeois et Robin Nicollet se définit comme la "première plateforme RH d'engagement et de bien-être" : Elle a développé une solution SaaS de mesure et d'amélioration de l'engagment au travail (suivi de l'engagement, campagne de feedback et reconnaissance). Félicitations à cette jeune pousse qui vient de boucler un tour de table de 2,5 millions d'euros mené par Alven, 50 Partners et Francis Nappez (co-fondateur de Blablacar).

La RH tech française a comptabilisé 250 millions d’euros en 2018, représentant ainsi le troisième secteur ayant levés le plus de fonds cette même année (après les adtech/martech/publishers et la fintech). 2019 pourrait donc bien être l’année de la RH tech ! D'autres startups comme My-Serious-Game, AddWorking ou encore Ourco le confirment, avec de belles levées de fonds sur ce début d'anée.

Vous travaillez dans les RH et avez une idée de produit numérique à développer ? Venez nous rencontrer pour en discuter lors de notre prochain événement Cüriositee dédié aux nouveaux enjeux "RH & tech" à Rennes (inscription obligatoire) ou contatez-nous par mail !

Twitter / LinkedIn / Instagram / Facebook / Meetup / SlideShare